L'Union Française s'associe à nos amies Soroptimist du Nigéria

Publié le 14/05/2014 à 22:59

Les Soroptimist au Nigéria et dans le monde appellent à la libération immédiate de plus de 200 écolières enlevées par un groupe militant Boko Haram. # BringBackOurGirls.

 

 

Les Soroptimist au Nigeria se joignent à des marches de protestation pour maintenir la pression sur le gouvernement pour obtenir la libération de plus de 200 jeunes filles enlevées par des militants islamistes il y a plus de deux semaines, le 14 Avril.

"Tous les jours je vois des parents et je sens leur douleur», a déclaré la présidente de Soroptimist International du Nigeria, Funlola Buraimoh-Ademuyewo."J’ajoute mes prières aux leurs et continue d'exhorter le gouvernement à faire tout ce qu'il peut pour ramener les enfants à la maison ».   

Quelques 230 jeunes filles ont été enlevées à partir de leur pensionnat dans la région de Chibok il y a plus de deux semaines. Certaines ont réussi à s'échapper, mais les populations locales disent que 187 sont toujours détenues. Il est à craindre que les filles peuvent avoir été vendues pour des mariages forcés et certaines peuvent avoir été emmenées à travers la frontière vers le Tchad et le Cameroun.

Lire la suite